european | français | deutsch | english | español         Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions

Accueil > Baubiologie > 25 lignes directrices de la Baubiologie

25 lignes directrices de la Baubiologie

Information par Institut français de baubiologie du lundi 1er avril 2019


Jusqu’en mai 2018 connu sous le nom de « 25 règles de base de la baubiologie »

La baubiologie englobe les critères pour créer un cadre de vie sain, naturel, durable et beau. Les aspects écologiques, économiques et sociaux sont pris en compte dans le choix des matériaux et la conception des espaces de vie.

CLIMAT INTÉRIEUR

  • Réduire les substances polluantes et irritantes et amener suffisamment d’air frais
  • Éviter la présence de moisissures, levures et bactéries toxiques, ainsi que la poussière et autres allergènes
  • Utiliser des matériaux avec une odeur neutre ou agréable
  • Minimiser les champs électromagnétiques et les ondes radioélectriques
  • Préférer la chaleur rayonnante pour le chauffage

MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION ET AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR

  • Utiliser des matériaux naturels, non toxiques et avec le moins de radioactivité possible
  • Bien proportionner l’équilibre entre l’isolation thermique, l’accumulation de chaleur et les températures de surface et d’air intérieur
  • Utiliser des matériaux hygroscopiques
  • Minimiser la teneur en humidité dans la nouvelle construction
  • Optimiser le confort et l’isolation acoustiques des espaces (y compris les infrasons)

DÉCORATION INTÉRIEURE ET ARCHITECTURE

  • Faire attention aux proportions et aux formes harmonieuses
  • Stimuler les perceptions sensorielles telles que vision, ouïe, odorat et toucher
  • Favoriser les conditions de lumière et les couleurs naturelles, utiliser des lampes sans scintillement
  • Appliquer les connaissances physiologies et ergonomiques
  • Promouvoir la culture architecturale et artisanale régionale

ENVIRONNEMENT, ÉNERGIE ET EAU

  • Minimiser la consommation d’énergie et utiliser des sources d’énergie renouvelables
  • Éviter les effets négatifs sur l’environnement lors de la construction ou la rénovation
  • Économiser les ressources naturelles, protéger la flore et la faune
  • Favoriser les méthodes de construction régionales, choisir les matériaux et circuits économiques avec le meilleur bilan écologique possible
  • Veiller à la qualité optimale de l’eau potable

HABITAT ÉCOSOCIAL

  • Concevoir l’infrastructure avec une bonne mixité d’utilisations : réduire les distances vers le lieu de travail, les transports en commun, les écoles, les magasins, etc.
  • Concevoir un espace d’habitat qui réponde aux besoins humains et protège l’environnement
  • Prévoir suffisamment d’espaces verts dans les zones résidentielles rurales et urbaines
  • Renforcer l’autosuffisance et l’approvisionnement de proximité, intégrer les fournisseurs et réseaux de service régionaux
  • Choisir des sites de construction de préférence non contaminés par des résidus nocifs, des sources de rayonnement, des émissions polluantes et du bruit

En conditions réelles, il n’est pas toujours possible de satisfaire tous les critères. Par conséquent, toute notre attention se porte sur leur optimisation dans un cadre de travail individuel et de faisabilité.

Téléchargement : http://25lignesdirectrices.baubiologie.fr

© Institut für Baubiologie + Nachhaltigkeit IBN.
© Pictogrammes Christian Kaiser.
Le texte et les images peuvent être reproduits sans modification dans tous les médias en mentionnant la source.

Institut für Baubiologie + Nachhaltigkeit IBN | Erlenaustraße 24 | 83022 Rosenheim | Tel. 08031-353920 | www.baubiologie.de

Traduction : Institut français de baubiologie

Imprimer cette page Envoyer ce lien par mail

2004-2019 © IBEF Tous droits réservés | 09.70.44.70.20 | Plan du site | Contact | Mentions